in

Elon Musk va « déverrouiller toutes les portes de la prison de Twitter » avec l’amnistie pour les comptes suspendus | Actualités scientifiques et techniques

Elon Musk a annoncé qu’il accorderait une « amnistie » aux comptes Twitter suspendus, incitant les experts à prédire une augmentation du harcèlement, des discours de haine et de la désinformation.

Le milliardaire a demandé à ses abonnés lors d’un sondage de voter sur la réintégration des comptes qui n’ont pas « enfreint la loi ou se sont livrés à des spams flagrants ».

Le oui a été de 72 %.

« Le peuple a parlé. L’amnistie commence la semaine prochaine. Vox Populi, Vox Dei », a tweeté Musk, utilisant une expression latine qui se traduit par « la voix du peuple, la voix de Dieu ».

Bien qu’elle ait été bien accueillie par beaucoup, la décision apparente a suscité un flot instantané de critiques.

Angelo Carusone, président et président de Media Matters, un groupe de défense libéral à but non lucratif et chien de garde des médias, a déclaré que cette décision pourrait voir le retour du parti nazi américain et « tout un tas de … théoriciens du complot qui se livrent au harcèlement et aux abus ».

Il a déclaré qu’annuler les suspensions signifierait « faire de Twitter un guichet unique pour opérationnaliser le doxxing et le harcèlement, et un moteur de radicalisation ».

« Même si vous n’êtes pas sur Twitter, vous pouvez toujours être le destinataire de ces campagnes », a-t-il déclaré au Washington Post.

Hopewell Chin’ono, un journaliste africain primé, a tweeté : « Ce serait une catastrophe majeure, en particulier en Afrique où les comptes Ghost parrainés par l’État ont été suspendus pour avoir mis en danger les militants des droits de l’homme et les journalistes.

« Vous auriez permis à des gens ignobles de mettre nos vies en danger en tant que journalistes ! Vous aurez du sang sur les mains @elonmusk. »

Voir aussi :  Lancement d'Asus ROG Phone 6 en Inde confirmé pour le 5 juillet ; La conception a également fuité

Michael Edison Hayden, du Southern Poverty Law Center, a déclaré que M. Musk « ramenait la suprématie blanche de manière considérable et souhaite que tout le monde le sache ».

Il a énuméré une série de personnalités d’extrême droite et de la suprématie blanche, dont l’ancien chef du Ku Klux Klan, David Duke, dont les comptes, selon lui, seraient rétablis à la suite de cette décision.

Matt Navarra, expert en médias sociaux et ancien conseiller numérique du gouvernement britannique, a déclaré : « Elon Musk ouvre toutes les portes de la prison de Twitter. Les choses vont devenir un peu plus folles. »

Le patron de Tesla et SpaceX a utilisé la même expression latine après avoir publié un sondage similaire le week-end dernier avant de rétablir le compte de l’ancien président Donald Trump, près de deux ans après son retrait.

M. Trump a été définitivement suspendu de Twitter en janvier 2021 après l’attaque de ses partisans contre le Capitole des États-Unis qui a fait plusieurs morts.

Twitter a déclaré que la décision, après l’émeute, était « due au risque de nouvelles incitations à la violence ».

Plus de 15 millions de votes ont été exprimés, mais l’ancien président a déclaré lors d’un rassemblement samedi soir : « Je ne vois aucune raison pour [returning to Twitter]. »

Lire la suite:
Le nettoyage du personnel d’Elon Musk sur Twitter pourrait conduire à « plus » de racisme de premier plan visant les joueurs de football
Le compte Twitter de Donald Trump est de retour après les votes des sondages pour lever son interdiction

Kanye West est également revenu sur la plateforme en début de semaineaprès avoir précédemment restreint son compte après avoir déclaré qu’il irait « death con 3 on JUIF PEOPLE ».

Voir aussi :  Lancement du Moto G52 avec écran OLED et Snapdragon 680 en Inde

Dans des messages mercredi matin, M. Musk a semblé se moquer des détracteurs qui avaient critiqué ses méthodes.

« Est-ce que Twitter n’était pas censé mourir maintenant ou quoi? » a-t-il posté, suivi de « Peut-être que nous sommes allés au paradis/en enfer et que nous ne le savons pas. »

Suite à la prise de contrôle de Twitter par Musk pour 44 milliards de dollars, de nombreux travailleurs ont été soit licenciés par l’entreprise pour réduire les coûts, soit partis volontairement.

Business Insider a rapporté jeudi que Musk avait licencié « plusieurs dizaines » d’autres employés de Twitter tard mercredi, la veille de Thanksgiving aux États-Unis.

Les licenciements auraient surpris le personnel après que Musk ait déclaré lors d’une réunion plus tôt cette semaine qu’il n’y aurait plus de licenciements dans l’entreprise.

https://news.sky.com/story/elon-musk-to-unlock-all-the-doors-to-twitter-jail-with-amnesty-for-suspended-accounts-12754933

Written by Amelie Robitaille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La théorie des événements de Destiny 2 Eliksni Quarter suggère la corruption

Offres Nintendo Switch Black Friday 2022: les ventes de jeux et de consoles sont en direct