Le développeur de Yakuza explique pourquoi il ne viendra probablement pas sur Nintendo Switch

La Nintendo Switch est l’une des consoles les plus populaires au monde, et elle est particulièrement dominante au Japon, qui abrite la série Yakuza de Ryu Ga Gotoku Studio. Mais ne vous attendez pas à voir la série sur la plateforme de Nintendo de sitôt.

S’adressant à NMG dans le cadre d’une table ronde, le directeur de RGG Studio, Masayoshi Yokoyama, a été franc dans son évaluation des perspectives de la franchise sur Switch.

« Tout d’abord, savoir si nos jeux fonctionneront sur le Switch est probablement la première question. La seconde est, lorsque les gens font des choses qu’ils ne veulent pas faire, et que vous perdez le moral et que vous avez envie de le faire », a déclaré Yokoyama en réponse à une question de GameSpot, qui a d’abord rapporté l’histoire.

« Et en ce qui concerne le Switch, c’est une sorte de système pour un public plus jeune… c’est comme ça que nous l’imaginons au Japon de toute façon, pour les enfants. Alors, voulons-nous mettre un titre, où nous allons et choisir un combat avec le monde, et faire tout ce truc de Yakuza, sur un Switch ? Les gens seront-ils heureux si nous faisons cela ? Et nous ne sommes pas convaincus qu’ils le feront. C’est pourquoi nous ne visons probablement pas cela.

Les 25 meilleurs jeux de commutation

Voir aussi :  Tout savoir sur le renouvellement du salon

Lorsqu’un journaliste a souligné que des jeux matures tels que Doom de 2016 sont également sur la plate-forme, Yokoyama a reconnu que le Switch « changeait ».

« Je pense aussi que la perception du Switch est en train de changer, et peut-être à cause de cela un jour nous le mettrons sur le Switch, mais toujours au Japon, l’image du Switch est plus quelque chose que vous mettez à côté du s’inscrire dans un supermarché ou quelque chose comme ça. Vous alignerez tous ces jeux. Si vous voulez avoir le jeu Yakuza juste là avec tous les autres… Je n’ai pas encore envie de le faire », a déclaré Yokoyama.

Il a réitéré que RGG Studio a tendance à se considérer comme des « outsiders » et des « gens du monde de la nuit », suggérant implicitement que la culture du studio est en contradiction avec l’image saine mise en avant par le Switch.

«Alors oui, nous nous considérons toujours comme des gens du monde de la nuit. Nous ne voulons pas nous promener en plein jour avec tout le monde. Pour nous, c’est montrer ce sentiment underground. Je dis le monde de la nuit, mais le genre de sensation souterraine est ce que nous voulons faire », a conclu Yokoyama.

Bien que RGG Studio évite le Switch pour l’instant, il a encore beaucoup d’autres projets dans son assiette, y compris une nouvelle histoire parallèle de Kazuma Kiryu et Like a Dragon 8. Le studio envisage également de passer à Unreal Engine 5, qui séparerait davantage à partir du matériel de Nintendo

Voir aussi :  Quand la saison 4 de «Charmed» sera-t-elle sur Netflix?

Le prochain jeu de RGG Studio est un remake de Like a Dragon: Ishin, qui devrait sortir en février 2023.

Kat Bailey est rédactrice principale des actualités chez NMG ainsi que co-animatrice de Nintendo Voice Chat. Vous avez un conseil ? Envoyez-lui un DM à @the_katbot.

https://www.NMG.com/articles/yakuza-rgg-studio-sega-nintendo-switch

Laisser un commentaire