in

Le partage d’images «downblouse» et de «deepfakes» pornographiques sans consentement est considéré comme un crime | Actualité politique

Le partage d’images « downblouse » et de « deepfakes » pornographiques sans consentement sera considéré comme un crime en vertu de la nouvelle législation.

Le gouvernement a confirmé qu’un amendement à la Facture de sécurité en ligne verrait la police et les procureurs dotés de plus de pouvoirs pour traduire les auteurs en justice.

Selon les nouvelles propositions, les personnes qui partagent des « deepfakes » – des images ou des vidéos explicites qui ont été manipulées pour ressembler à quelqu’un sans le consentement de cette personne – pourraient être emprisonnées.

Le ministère de la Justice est également sur le point de présenter des lois pour lutter contre l’installation d’équipements, y compris des caméras cachées, pour prendre ou enregistrer des images d’une personne sans son consentement.

Dernières nouvelles politiques : Le Premier ministre s’est engagé à réduire l’immigration

Cela inclura le « downblousing », c’est-à-dire l’endroit où les photos sont prises sur le dessus d’un individu.

Secrétaire à la Justice Dominic Raab a déclaré que l’amendement permettra aux procureurs de « s’abattre comme une tonne de briques sur ceux qui maltraitent ou intimident » les femmes et les filles.

En savoir plus sur la facture de sécurité en ligne

« Notre message est très clair – nous voulons que les filles, les femmes, aient pleinement confiance en la loi et nous voulons que ceux qui les abusent, les harcèlent et les intimident ressentent toute la force de la loi », a-t-il déclaré aux radiodiffuseurs.

Protéger les femmes et les enfants des « abus ignobles »

Dans un communiqué, le vice-Premier ministre a ajouté : « Nous devons faire plus pour protéger les femmes et les filles, des personnes qui prennent ou manipulent des photos intimes dans le but de les harceler ou de les humilier.

Voir aussi :  Ethan Hawke dit que Marvel est adapté aux acteurs, mais pourrait ne pas être adapté aux réalisateurs

« Nos changements donneront à la police et aux procureurs les pouvoirs dont ils ont besoin pour traduire ces lâches en justice et protéger les femmes et les filles de tels abus ignobles. »

La secrétaire à la Culture, Michelle Donelan, a ajouté: « Avec ces derniers ajouts au projet de loi, nos lois iront encore plus loin pour protéger les femmes et les enfants, qui sont touchés de manière disproportionnée, de cet horrible abus une fois pour toutes. »

Les chiffres montrent qu’environ un adulte sur 14 en Angleterre et au Pays de Galles a été menacé de partager des images intimes.

Plus de 28 000 signalements de divulgation d’images sexuelles privées sans consentement ont été enregistrés par la police entre avril 2015 et décembre 2021.

Les auteurs n’échapperont plus à la justice

La Commission du droit avait appelé à ces changements, affirmant que les infractions pénales n’avaient pas suivi le rythme de la technologie et n’avaient pas réussi à protéger toutes les victimes, tandis que les auteurs échappaient à la justice.

Le professeur Penney Lewis, de la Law Commission, a déclaré: « Prendre ou partager des images intimes d’une personne sans son consentement peut infliger des dommages durables.

« Nous sommes heureux que le gouvernement donne suite à nos recommandations pour renforcer la loi.

« Un nouvel ensemble d’infractions couvrira un plus large éventail de comportements abusifs, garantissant que davantage d’auteurs de ces actes profondément préjudiciables feront l’objet de poursuites. »

La commissaire aux violences domestiques, Nicole Jacobs, a ajouté: « Je salue ces mesures du gouvernement qui visent à rendre les victimes et les survivants plus sûrs en ligne, dans les rues et chez eux. »

Voir aussi :  Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux du Pouvoir - Premières images, nouveaux détails de l'histoire et personnages révélés

https://news.sky.com/story/sharing-downblouse-images-and-pornographic-deepfakes-without-consent-to-be-made-a-crime-12754893

Written by Amelie Robitaille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La prochaine collaboration d’Azur Lane est avec la série Atelier Ryza

Fortnite x Marvel: Zero War est maintenant disponible dans une collection à couverture rigide