Hit enter after type your search item

Microsoft rachète Activision Blizzard, fabricant de « Call of Duty », pour 68,7 milliards de dollars – National

/
/
/
0 Views

Microsoft Corp. a annoncé mardi qu’il achèterait le fabricant de jeux vidéo « Call of Duty » Activision Blizzard pour 68,7 milliards de dollars en espèces, la plus grosse transaction du secteur faisant du fabricant de Xbox la troisième plus grande société de jeux en termes de revenus.

L’offre de Microsoft de 95 dollars par action est supérieure de 45% à la clôture d’Activision vendredi. Les actions d’Activision ont augmenté de près de 38% à 65,39 $ US avant d’être interrompues pour les nouvelles.

« Le jeu est la catégorie de divertissement la plus dynamique et la plus excitante sur toutes les plateformes aujourd’hui et jouera un rôle clé dans le développement des plateformes métavers », a déclaré le directeur général de Microsoft, Satya Nadella, dans un communiqué.

Lire la suite:

Une entreprise technologique de Kelowna rachetée par Microsoft

La demande de jeux vidéo a augmenté pendant la pandémie, car les consommateurs coincés à la maison jouent à plus de jeux pour se divertir.

L’histoire continue sous la publicité

La bibliothèque de jeux d’Activision tels que « Call of Duty » et « Overwatch » donne également à la plate-forme de jeu Xbox de Microsoft un avantage sur la Playstation de Sony, qui bénéficie depuis des années d’un flux plus régulier de jeux exclusifs.

Bobby Kotick continuera d’occuper le poste de PDG d’Activision Blizzard.

La semaine dernière, l’éditeur de jeux vidéo rival Take-Two Interactive Software Inc a annoncé qu’il achèterait le créateur de « FarmVille » Zynga dans le cadre d’un accord en espèces et en actions de 11 milliards de dollars, marquant l’une des plus importantes acquisitions de tous les temps à l’échelle de l’industrie.

Voir aussi :  FaceTime sur le casque AR / VR d'Apple peut s'appuyer sur Memojis, SharePlay: rapport

.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

This div height required for enabling the sticky sidebar